top of page
  • Photo du rédacteurCamille Castellon

Électrification des bateaux à quai avec un écosystème hydrogène vert : comment ça marche ?

Dernière mise à jour : 3 juil. 2023


Le secteur du transport maritime Européen a généré 140 millions de tonnes d’émissions de CO2 en 2018. (source : European Environment Agency).


Dans le cadre de l’accélération de la transition énergétique, l’accord RefuelEU Maritime proposé en mars 2023 par le gouvernement européen vise à accroître l'utilisation de carburants plus écologiques dans les secteurs aérien et maritime, notamment pour l’électrification des bateaux à quai dans les ports.


En effet, les bateaux sont contraints de laisser leur moteur en marche pour couvrir leurs besoins en électricité pendant de leur escale. Cela génère une quantité importante de CO2 et constitue un défi majeur pour la transition énergétique des villes portuaires.


Ainsi, pour pallier à cette problématique les ports ainsi que tout le secteur maritime devront envisager l'électrification des bateaux à quai afin de réduire d'au moins 55% les gaz à effet de serre d'ici 2050.


L'utilisation d'un écosystème hydrogène vert comme source d’énergie propre et renouvelable pour les mobilités portuaires offre des perspectives prometteuses pour les villes portuaires engagées dans la transition énergétique et la réduction des émissions de CO2 dans les ports.


Acteur clé du projet régional pour l’électrification des bateaux à quai des ports de Bastia et Ajaccio ainsi que du développement de grandes centrales photovoltaïque, DEPHY INTERNATIONAL, se place leader de l’hydrogène vert en Corse et œuvre pour le rééquilibrage du mix énergétique français et européen.


Dans cet article, nous verrons comment l’écosystème hydrogène vert DepHy fonctionne dans les ports, pour l’électrification des bateaux à quai et répondre aux défis énergétiques de la mobilité dans les zones portuaires connectées ou inter-connectées.


émissions de CO2 du bateau dans le port

Comment un écosystème hydrogène vert fonctionne-t-il pour couvrir les besoins des ports en électricité ?


L’écosystème hydrogène vert résulte d’un processus technique comportant deux phases :

  • La phase power to gas (P2G)

  • La phase gas to power (G2P)


Power-to-gas pour la production d'hydrogène vert à partir d’énergie photovoltaïque :


La technologie Power-to-Gas (P2G) est une approche innovante de conversion et de stockage d'énergie. Elle vise à convertir l'électricité excédentaire, issue de sources d'énergie renouvelable photovoltaïque, en gaz synthétique utilisable ultérieurement.

En d’autres termes, Power-to-Gas permet l'électrolyse de l'eau pour produire de l'hydrogène vert (Power-to-Hydrogen) en utilisant l'électricité excédentaire produite par la centrale solaire photovoltaïque pour séparer l'eau (H2O) en hydrogène vert (H2) et en oxygène (O2).


L’H2 vert est ensuite compressé pour être transporté jusqu’au port dans des racks à l’aide d’un camion.


Gas-to-power pour la production d’électricité à partir

d’Hydrogène vert :


La technologie Gas-to-Power (G2P) est un processus qui consiste à convertir le gaz naturel, dans ce cas l’hydrogène vert, en électricité. Contrairement à la technologie Power-to-Gas (P2G) qui convertit l'électricité en gaz synthétique, la technologie G2P utilise le gaz naturel existant, l’hydrogène vert notamment, comme source d'énergie pour produire de l'électricité.


Une fois acheminé au port, l'hydrogène vert alimente une pile à combustible. Cette pile à combustible va générer de l'électricité qui va alimenter les bateaux grâce à des potences.


L’intégration d’un écosystème hydrogène vert dans les ports des zones non interconnectées est non seulement reproductible au cas par cas mais également adaptable pour les zones connectées.


Ainsi, l'hydrogène vert et l’oxygène produits par l’écosystème hydrogène vert dans la phase P2G peuvent être utilisés dans divers secteurs énergétiques, notamment comme carburant pour les transports, pour le chauffage et la production d'électricité, et même pour des applications industrielles.


Le déploiement de cet écosystème hydrogène vert ouvre de nouvelles opportunités pour rééquilibrer le mix énergétique augmentant l’utilisation des énergies renouvelables dans des secteurs qui dépendent actuellement des combustibles fossiles.


Pour vous tenir informé des opportunités de l'utilisation d'un écosystème hydrogène vert en zone portuaire, n'hésitez pas à rejoindre notre communauté.






Commentaires


bottom of page