top of page
  • Photo du rédacteurCamille Castellon

Décarbonation des aéroports : L’hydrogène vert en réponse aux nouvelles réglementations européennes

Les nouvelles réglementations européennes destinées à la décarbonation des aéroports ainsi que de l'ensemble du secteur de l’aviation constituent une préoccupation majeure pour les acteurs de l’aviation.


Cet article expose les nouvelles réglementations européenes pour la transition énergétique du secteur de l'aviation et explique comment l'hydrogène vert permet de répondre aux objectifs de décarbonation des aéroports.


En effet, le secteur aérien, bien qu'essentiel pour la connectivité mondiale et le commerce international, fait face à des préoccupations croissantes face aux objectifs de l'ajustement à l'objectif 55 visant à accroître l’utilisation de carburants durables pour la décarbonation des aéroports et de l’ensemble du secteur de l’aviation.


En effet, le secteur aérien produit 14,4% d’émissions de CO2 totales générées par les transports au sein de l'Union Européenne.


Dans cette quête de réduction des émissions de CO2, l'hydrogène vert émerge comme une solution prometteuse pour la décarbonation des aéroports et de l’aviation soumis aux nouvelles réglementations européennes ReFueleU Aviation.


La nouvelle réglementation ReFuelEU Aviation pour la décarbonation des aéroports ?


L'objectif principal de la proposition est de favoriser l'augmentation de la demande et de l'offre de Carburants Durables pour l'Aviation (CDA), y compris l'hydrogène vert, tout en veillant à ce que la concurrence soit équitable dans l'ensemble du marché du transport aérien de l'Union européenne.


Cette proposition présente une importance capitale pour aligner le secteur aérien sur les objectifs climatiques de l'Union à l'horizon 2030 et 2050, les CDA jouant un rôle essentiel à court et moyen termes dans la décarbonation des aéroports et de l’aviation de manière globale.


Cette nouvelle réglementation permet la décarbonation des aéroports en augmentant la part de consommation de carburants durables de 60% d’ici 2050 notamment en obligeant :

  • Les fournisseurs de carburant d’aviation des aéroports de l’UE à progressivement accroître la part de carburants durables (notamment des carburants de synthèse) qu’ils distribuent.

  • Les compagnies aériennes au départ d’aéroports de l’UE à embarquer des carburants durables, à ravitailler les aéronefs uniquement avec le carburant nécessaire pour le vol.

Les aéroports de l’Union Européenne à garantir les infrastructures nécessaires au stockage et au ravitaillement de carburants durables d'aviation. (CAD)


L’hydrogène vert permet aux aéroports de s’adapter à ces nouvelles réglementations européennes


Les avantages de l'hydrogène vert pour la décarbonation des aéroports et de l’aviation en général sont multiples. Les véhicules terrestres alimentés à l'hydrogène vert peuvent réduire les émissions locales et améliorer la qualité de l'air dans les aéroports et leur périmètre.


L'hydrogène vert, produit à partir d'énergies renouvelables, offre une alternative propre et durable aux carburants fossiles pour la décarbonation des aéroports et du secteur de l’aviation.



Aéroport de Bastia-Poretta
Aéroport de Bastia-Poretta

En effet, lorsqu'il est utilisé comme combustible dans les avions ou dans les véhicules terrestres des aéroports, l'hydrogène vert ne produit que de l'eau comme sous-produit, éliminant ainsi les émissions de carbone. Cela contribue directement à la réduction des gaz à effet de serre et à la décarbonation des aéroports ainsi que l’ensemble du secteur.


L'hydrogène vert joue un rôle crucial dans la décarbonation des aéroports. En utilisant des sources d'énergie renouvelables telles que l'énergie solaire ou éolienne pour produire de l'hydrogène vert, les aéroports peuvent devenir plus autonomes et réduire leur dépendance aux combustibles fossiles.


De plus, l'hydrogène peut être stocké et utilisé comme une source d'énergie flexible, contribuant à la gestion de l'électricité intermittente des énergies renouvelables.





16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page